历史

Histoire

启动

Débutant

中间

Intermédiaire

艺术

Puissance Artistique
Une main d'enfant tenant un pinceau aider par la main d'un adulte : la transmission du savoir.

Histoire

Avec plus de 3000 ans, la calligraphie chinoise possède une histoire riche en changements.

Depuis que les chinois utilisent le stylo, l’écriture courante, dépourvue de toute rigueur et d'âme, n’a plus rien à voir avec la calligraphie traditionnelle au pinceau, qui manquait de variante.

C'est pourquoi il existe plusieurs styles de calligraphie, inventés et améliorés au fil du temps, pour mieux s'adapter à son lecteur.

Cette pratique artistique ne relève pas de l’ornement et n’est jamais travaillée dans un but décoratif.

ancienne gravure d'un petit chat dormant avec des caractère écrit en tout premier style.

1600-1100 av J.C: L’invention de l’écriture chinoise remonte plus de 3000 ans. On a retrouvé des caractères gravés sur des os d’animaux, des objets en bronze ou des gravures tel que l'image ci-dessus. Ce style d’écriture fut appelé Jia Gu Wen.

ideogramme durant la dynastie Zhou en style 'grands sigillaire'.

1045-256 av J.C Dynastie des Zhou : les pictogrammes datant de la dynastie des Zhou deviennent l’idéographie appelée « grand sigillaire ». L’idéographie est un système d’écriture dont les signes sont des idéogrammes ( représentation abstraite de la réalitée). On bascule alors dans une écriture symbolique.

Sinnogrammes durant la dynastie des Quin : Le Lishu est nommé l’écriture des scribes.

221-206 av J.C Dynastie des Quin : les documents de la vie courante étaient calligraphiés sur des supports en bois ou en bambou à l’aide de pinceaux. La dynastie des Quin a vu apparaitre le Lishu. Le Lishu est nommé l’écriture des scribes ( utilisé uniquement par les scribes de l'époque, d'où son nom ). Ce type d’écriture est toujours utilisé en Chine de nos jours, à des fins artistiques principalement. .

Sinnogramme durant la dynastie des Han : Le Lishu est utiliser pour l'art

206 av J.C -220 Dynastie des Han : avec la part enorme prise par l’administration, la quantité de documents écrits a considérablement augmenté en Chine. De nouveaux supports d’écriture sont apparus comme les étoffes (la soie) et le papier de riz. Le Lishu était utilisé au début puis une nouvelle forme d’écriture appelée Kaishu apparut. Dans le Kaishu, les caractères sont calligraphiés dans des carrés. La calligraphie sous forme d’art émerge sous la dynastie des Han...

Sinnogramme durant la dynastie des Jin :écriture cursive chinoise, également appelée style de l’herbe.

265-420 Dynastie des Jin: ...mais c'est sous la dynastie des Jin que la calligraphie artistique connut une période dorée grâce notamment à Wang Xizhi et son fils Wang Xianzhi. C’est à cette époque qu’a été créé le Caoshu, l’écriture cursive chinoise, également appelée style de l’herbe. Le Caoshu est devenu populaire parmi les lettrés chinois, car il permet de tracer des caractères sans interrompre le trait d’écriture.

Sinnogramme durant la dynastie des Tang :le style de Liu, le style de Yan et le style d'Ou.

618-690 Dynastie des Tang: l’empereur Taizong était un grand admirateur de la calligraphie qui connut un grand essor sous son règne. De nombreuses variantes des styles de calligraphie existants ont vu le jour sous la dynastie des Tang comme le style de Liu ( 1er caractère ), le style de Yan ( 2ème caractère ) et le style d'Ou ( 3ème caractère ).

photo de la remise des prix du Concours international 'Pont vers le chinois' pour les étudiants étrangers (présélection en France)

Aujourd'hui Chine moderne : la calligraphie est toujours considérée comme un art majeur grâce à la bienveillance des gouvernements qui se sont succédés. L’art de la calligraphie occupe une place majeure dans le monde, et de nombreux concours sont organisés pour récompenser les calligraphes les plus talentueux et les novices persévérants.

illustration de l'évolution des différents styles.

Évolution La calligraphie a beaucoup évolué au file des siècles et est devenue aujourd'hui un véritable symbole de la culture asiatique. Passe temps relaxant pour certain, art communicatif et symbolique pour d'autre, le sens que l'on veux donner à la calligraphie dépend uniquement de notre pinceau.

style lishu
style kaishu
style xingshu
style cǎoshū

Styles d'écriture

Le lishu (haut-gauche), « écriture des scribes » imposée par le premier empereur. Normalisée par les Han qui s’appuient sur elle pour composer l’«écriture régulière».(haut-gauche).

Le kaishu (haut-droite), « écriture régulière », composée sous les Han, elle atteint sa perfection sous les Tang. Élégante, souple et remarquablement lisible, c’est la forme la plus courante en Chine. Les plus grands artistes ,Wang Xizhi (321-379) et son fils ont su en révéler toutes les tonalités.

Le xingshu (bas-gauche), « écriture cursive » et sa variante la « semi-cursive », utilisées pour la prise de notes, devenues les formes d’écriture préférées pour l’expression personnelle.

Le caoshu (bas-droite), « écriture d’herbe », est une cursive très rapide qui joue des raccourcis qui relient les caractères entre eux. La liberté extrême qui s'en dégage est ensuite un défi pour les lecteurs et stimule leurs esprits, suggérant de multiples interprétations pour les expert.

" Lì shǐ " veut
dire Histoire

历史

" Lì shǐ " veut
dire Histoire

历史

" Jīng wén" veut
dire Ecriture

经文